Archives de Tag: whisky

Traditions écossaises : haggis et tartans

Haggis

Il existe de nombreuses recettes mais il se compose généralement d’abats de mouton : poumons, foie, coeur ainsi que d’oignons, saint doux, épices et sel. Des variantes sont apparues récemment : on trouves certaines préparations avec du porc, du boeuf et même un haggis végérarien : céréales et lentilles remplacent le mouton.

On le sert traditionnellement avec une purée de pommes de terre et de rutabaga (neeps and taties). Il s’accompagne d’un verre de whisky et depuis peu on a rajouté une sauce au whisky ainsi que le nom : haggis royal.

Comme il est difficile d’en trouver en France, voilà un site où on peut en acheter en boîte de conserve :

http://www.thehaggis.com/EZ/sh/sh/home.php

Voilà une photo d’un Haggis servi dans une taverne d’Edimbourg

Les clans

Le type de relations qui existe entre les Écossais constitue l’un des traits fondamentaux de la société celte. Le clan, bien sûr, en émane directement. Le mot gaélique clann signifie « enfants », « descendance ». Le clan, ce fut d’abord une famille avec le père pour chef. Son fils lui succédait ; de là vinrent les noms de famille commençant par Mac, qui signifie « fils ». Puis les liens parentaux se sont desserrés, et le terme prit une signification beaucoup plus large : appartenaient au clan tous ceux qui reconnaissaient l’autorité de son chef, dont tous les membres de la tribu portaient le nom. Chaque clan revendiquait sa devise en gaélique, en anglais ou parfois en français.

Les tartans

Le particularisme des clans s’est manifesté dans le port du tartan, un tissu écossais dont les motifs et les couleurs varient d’un clan à l’autre. L’obligation de porter le tartan du clan est une invention de la fin du XVIIIe siècle. À l’origine, les tissus arboraient un dessin très simple à deux ou trois couleurs. Les teintures étaient obtenues à partir de produits naturels ; chaque vallée avait ses produits, donc ses couleurs, et les gens d’une même région portaient souvent des étoffes semblables.  Avec l’apparition des couleurs chimiques, les dessins sont devenus plus élaborés et plus variés.

Suite à lire sur :

http://www.routard.com/guide/ecosse/1657/traditions.htm

Remarque :

Avec ces tartans on fait donc un kilt : généralement une jupe portefeuille plissée à l’arrière. Un kilt de qualité est un kilt qui, aux endroits où il est plissé, présente quand même le motif du tartan. En d’autres termes, le motif doit être « raccord » malgré le plissé. Il parait que la réalisation de ce type de kilt demande une grande dextérité. Cela explique leur prix élevé, comptez environ 400 euros, je vous remets le lien d’un site qui en vend : http://www.kiltsandmore.de/shop,cpath_330_336_509,kilts_tartan_traditionnelle.html

Vous pouvez bien évidemment en trouver de moins chers mais tout dépend de l’usage que vous compter en faire.

un site en ligne déjà pour vous donner une idée de ce que représente un costume :

http://www.kiltsandmore.de/shop,cpath_330,vêtement_homme.html?sid=c47b657e77ad097aeb3a20c1444c0637

D’autres articles sur différents monuments et vues d’Edimbourg suivront toute la semaine prochaine.